Chamberlin

INFORMATIONS

Le Mellotron est directement issu du Chamberlin (cf. Historique).

En 1946, en Californie, Harry Chamberlin conçoit un instrument de musique capable de lire des bandes magnétiques préenregistrées. C’est en quelque sorte le premier sampler de l’histoire.

Interview d’Harry Chamberlin
Crawdaddy – Avril 1976
[Merci à Brian Kehew]

1948 – 1949

Model 100 Rhythmate

Environ une dizaine d’exemplaires
Tout premier modèle de Chamberlin, le Model 100 permet de lire 14 boucles de batterie enregistrées sur des bandes 1/4″ avec une seule piste par bande.
Cet instrument est destiné à un usage domestique.
Fort de son succès, Harry Chamberlin ouvre une boutique à Upland, Californie.

1951 – 1959

Model 200

Environ 100 exemplaires
Contrairement au modèle précédent, les bandes 1/4″ du Model 200 ne sont plus bouclées.
Les enregistrements sont des instruments de musique (flûte, violons, hautbois… ).
Il n’y a toujours qu’une piste par bande mais c’est le premier Chamberlin à disposer d’un système de changement de banques de sons multiples.

À partir des modèles suivants et jusqu’en 1969, les Chamberlin sont équipés de bandes 3/8″ avec 3 pistes par bande.

1960 – 1969

Model 300/350

Environ 200 exemplaires

1961

Model 400

1 seul exemplaire

1961

Model 500

2 ou 3 exemplaires

1962 – 1969

Model 600/660 Music Master

Environ 200 exemplaires
Le Model 600/660 dispose de deux claviers de 35 notes : celui de droite pour les instruments solo, celui de gauche pour les accompagnements rythmiques.
C’est ce Chamberlin qui servira de base à la création du premier Mellotron Mark I en reprenant ses caractéristiques avec une conception générale améliorée.

1960 – 1969

25/35/45 Rhythmate

Environ 100 exemplaires
À partir de 1970, Harry Chamberlin abandonne le concept d’instrument à plusieurs banques de sons et développe une nouvelle série (800 Riviera, M1, M2, M4), équipée de bandes 1/2″ avec 8 pistes par bande et la possibilité de lecture en stéréo. Cette série sera produite de 1970 à 1981.

1970 – 1981

800 Riviera

2 exemplaires

M1

Environ 300 exemplaires
Le M1 dispose d’un clavier de 35 notes. C’est le modèle le plus courant et le plus abouti.

M2

5 exemplaires
Le M2 (ou M1D) dispose d’un clavier de 35 notes à droite et d’un clavier de 25 notes à gauche.

M4

4 exemplaires
Le M4 est l’équivalent de deux M2 dans une même cabine, soit 4 claviers au total.
Mike Pinder a utilisé un M4 sur l’album Seventh Sojourn des Moody Blues.

1975 – 1980

20/30/40 Rhythmate


Brevets

Model 100 & 200
US 2,910,298 – Dépôt : 16/07/1956 – Publication : 27/10/1959
US 2,940,351 – Dépôt : 16/10/1953 – Publication : 14/06/1960

Music Master
US 3,250,847 – Dépôt : 05/07/1960 – Publication : 10/05/1966
US 3,272,907 – Dépôt : 03/02/1964 – Publication : 13/09/1966

Rhythmate
US 3,278,188 – Dépôt : 03/09/1963 – Publication : 11/10/1966

M Serie
US 3,567,840 – Dépôt : 20/06/1968 – Publication : 02/03/1971

PHOTOS

Chamberlin Rhythmate 20 #415
Chamberlin Rhythmate 35 #692
Chamberlin Rhythmate 40 #1462
Chamberlin Rhythmate 50 #1063
Chamberlin Model 200
Chamberlin Model 300 #6413
Chamberlin Music Master 600
Chamberlin M1 #86132
Chamberlin M1R #81304
Chamberlin M2 #70104
Chamberlin M4 Riviera 800 #69609
Chamberlin M4 Riviera 800

Chamberlin Rhythmate 20 #415

Chamberlin Rhythmate 35 #692

Chamberlin Rhythmate 40 #1462

Chamberlin Rhythmate 50 #1063

Chamberlin Model 200

Chamberlin Model 300 #6413

Chamberlin Music Master 600

Chamberlin M1 #86132

Chamberlin M1R #81304

Chamberlin M2 #70104

Chamberlin M4 Riviera 800 #69609

Photos : Don Kennedy pour Studio Bell – National Music Center